• Un crossover électrique Nissan de nouvelle génération sera produit au Royaume-Uni dans l'usine de Sunderland
  • Envision AESC, premier producteur mondial de batteries et partenaire de longue date de Nissan, construira une nouvelle gigafactory d'une capacité de 9 GWh équipée d'une technologie de batterie de pointe
  • La production locale d'énergie renouvelable permettra à l'usine Nissan de Sunderland d'utiliser 100 % d'électricité renouvelable
  • Des batteries usagées de véhicules électriques Nissan seront utilisées pour stocker de l'électricité
  • Ces projets interconnectés créeront 6 200 emplois verts chez Nissan et ses fournisseurs au Royaume-Uni

SUNDERLAND, Royaume-Uni – Nissan dévoile aujourd'hui le Nissan 36Zero, un hub d'un milliard de Livres Sterling dédié aux véhicules électriques créant le premier écosystème de fabrication de modèles électriques au monde.

Implanté autour de l'usine de Sunderland, au Royaume-Uni, le Nissan EV36Zero accélérera le cheminement de l'entreprise vers la neutralité carbone et établira une nouvelle solution à 360 degrés pour une conduite automobile zéro émission.

Ce projet a été lancé avec un investissement initial de 1 Md £ de la part de Nissan et de ses partenaires Envision AESC, acteur mondial de premier plan en matière de technologie de batterie, et le conseil municipal de Sunderland. Composé de trois initiatives interconnectées, le Nissan EV36Zero rassemble des véhicules électriques, des énergies renouvelables et la production de batteries, dessinant ainsi l'avenir de l'industrie automobile.

Makoto Uchida, Nissan President and Chief Executive Officer explique: "Ce projet s'inscrit dans le cadre des efforts pionniers de Nissan pour atteindre la neutralité carbone tout au long du cycle de vie de nos produits. Notre approche globale comprend non seulement le développement et la production de véhicules électriques, mais également l'utilisation de batteries embarquées comme stockage d'énergie et leur réutilisation dans d'autres applications.

"Notre annonce d'aujourd'hui fait suite à de longues discussions tenues au sein de nos équipes, et va considérablement accélérer nos efforts en Europe pour atteindre la neutralité carbone. L'expérience et le savoir-faire acquis grâce au projet annoncé aujourd'hui seront partagés à l'échelle mondiale, améliorant ainsi la compétitivité mondiale de Nissan.

"Nissan continuera à tirer parti de ses atouts en matière d'électrification pour devenir une entreprise qui continue d'apporter de la valeur à ses clients et à la société”.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré : "L'annonce de Nissan de construire son véhicule tout électrique de nouvelle génération à Sunderland, aux côtés d'une nouvelle gigafactory d'Envision AESC, est un vote de confiance majeur envers le Royaume-Uni et nos travailleurs hautement qualifiés du Nord Est”.

 « S'appuyant sur plus de 30 ans d'histoire dans la région, il s'agit d'un moment charnière dans notre révolution du véhicule électrique et d'assurer son avenir pour les décennies à venir.

«Des engagements comme ceux-ci illustrent notre capacité à créer des centaines d'emplois verts et à stimuler l'industrie britannique, tout en permettant aux gens de voyager de manière abordable et durable afin que nous puissions éliminer nos contributions au changement climatique.»

En dévoilant le Nissan EV36Zero aujourd'hui, Ashwani Gupta, Chief Operating Officer de Nissan, a déclaré : « Il s'agit d'une journée importante pour Nissan, nos partenaires, le Royaume-Uni et l'industrie automobile dans son ensemble. Le Nissan EV36Zero transformera l'idée de ce qui est possible pour notre industrie et dressera la feuille de route de notre avenir commun. Nous avons franchi une nouvelle frontière avec la Nissan LEAF, le premier véhicule 100 % électrique grand public au monde. Désormais, avec ses partenaires, Nissan sera le pionnier de la prochaine phase de l'industrie automobile alors que nous accélérons vers l'électrification complète et la neutralité carbone. »

S'appuyant sur les 35 années d'excellence industrielle de Nissan à Sunderland, les projets annoncés aujourd'hui représentent 6 200 emplois chez Nissan et ses fournisseurs britanniques, dont plus de 900 nouveaux emplois Nissan et 750 nouveaux emplois dans une deuxième Gigafactory Envision AESC. À plus long terme, ce projet de transformation modernise et augmente la capacité de production de véhicules électriques de Nissan au Royaume-Uni.

Envision AESC, la branche batterie de la société mondiale de technologies vertes Envision Group, déploiera une technologie intelligente AIoT intégrée pour surveiller et optimiser la consommation d'énergie, la fabrication et la maintenance dans sa nouvelle gigafactory, lui permettant d'augmenter rapidement sa production et de fournir des batteries pour alimenter jusqu'à 100 000 véhicules électriques Nissan par an.

Le secrétaire britannique aux Affaires, Kwasi Kwarteng, a déclaré : "Ce fantastique investissement de Nissan et d'Envision AESC représente un engagement solennel envers les habitants de Sunderland, créant de nouveaux emplois hautement qualifiés et dynamisant nos plans pour valoriser le Nord-Est. Il s'agit d'un grand pas en avant dans notre ambition de placer le Royaume-Uni en tête de la course mondiale des véhicules électriques, et une preuve supplémentaire, s'il en était besoin, que le Royaume-Uni reste l'un des sites les plus compétitifs au monde pour la fabrication automobile.

"Je suis extrêmement fier que Nissan ait non seulement réaffirmé sa confiance en la Grande-Bretagne, mais qu'il redouble également son engagement de longue date envers notre pays. Les voitures fabriquées dans cette usine, utilisant des batteries fabriquées juste en bas de la route dans la première gigafactory du Royaume-Uni, auront un rôle énorme à jouer alors que nous nous éloignons des voitures à essence et Diesel et que nous lançons une base de fabrication de véhicules électriques nationaux”.

Un crossover électrique de nouvelle génération

Dans le cadre de cet investissement de 1 milliard de Livres Sterling, Nissan investira jusqu'à 423 millions £ pour produire un véhicule 100% électrique de nouvelle génération au Royaume-Uni. S'appuyant sur l'expertise de Nissan dans les crossovers et sur le succès mondial de la LEAF, la Marque promet une nouvelle génération de style de véhicule, d'efficience et de technologie de batterie rendant le passage à la conduite électrique encore plus accessible.

Conçue pour les marchés mondiaux, la production britannique sera exportée vers les marchés européens traditionnellement desservis par l'usine Nissan de Sunderland. Ce nouveau crossover sera construit sur la plate-forme CMF-EV de l'Alliance, avec une capacité de production annuelle pouvant atteindre 100 000 unités.

La production à Sunderland créera 909 nouveaux emplois dans l'usine et plus de 4 500 chez les fournisseurs au Royaume-Uni, tout en préservant 75 emplois supplémentaires en R&D. Ce projet de transformation porte l'investissement total de Nissan dans l'usine à plus de 5 milliards de Livres Sterling et couvre également :

  • De la R&D à l'European Technical Centre de Nissan à Cranfield, Bedfordshire
  • L'accompagnement des fournisseurs britanniques dans la transition vers les véhicules électriques
  • L'amélioration de la compétitivité des usines et de leurs performances environnementales
  • Le développement des compétences de la main-d'œuvre Nissan pour les technologies du futur

Les autres lieux de production n'ont pas encore été confirmés. Plus de détails sur le nouveau véhicule, notamment son prix et sa technologie, seront publiés à l'approche de son lancement commercial.

Avec des batteries de nouvelle génération

Envision AESC exploite déjà la première usine de batteries d'Europe à Sunderland, établie pour la production de la Nissan LEAF en 2012. L'équipe britannique de l'usine possède neuf ans d'expertise dans la fourniture de batteries pour la Nissan LEAF et l'eNV200, et a déjà produit suffisamment de cellules, modules et packs pour alimenter plus de 180 000 véhicules électriques dans 44 pays, atteignant les niveaux de référence mondiaux en matière de qualité, de performance, de sécurité, de fiabilité et de coût.

Dans le cadre du lancement de ce nouveau modèle, Envision AESC investira 450 millions de Livres Sterling pour construire la première Gigafactory sur l'International Advanced Manufacturing Park (IAMP), adjacent à l'usine Nissan, qui sera adaptée à la technologie de batterie de nouvelle génération.

Le processus de planification formel est sur le point de commencer pour la nouvelle gigafactory, qui représente une usine initiale de 9 GWh, avec un investissement potentiel de 1,8 milliard de Livres Sterling par Envision AESC, générant jusqu'à 25 GWh et créant 4 500 nouveaux emplois verts à haute valeur ajoutée dans la région d'ici 2030, avec un potentiel sur site jusqu'à 35 GWh. La nouvelle usine augmentera la compétitivité des coûts des batteries EV produites au Royaume-Uni, notamment grâce à une nouvelle cellule de batterie Gen5 avec une densité d'énergie supérieure de 30 % qui améliore l'autonomie et l'efficacité. Cet engagement propulsera les nouveaux véhicules de Nissan, soutenant la localisation continue des pièces et composants des véhicules avec une technologie de pointe. Cela rendra les batteries moins chères et les véhicules électriques plus accessibles à un nombre croissant de clients à l'avenir.

La nouvelle Gigafactory créera 750 emplois et sauvegardera les emplois des 300 employés actuels.

Lei Zhang, fondateur et PDG d'Envision Group, a déclaré : « La mission d'Envision Group est d'être le partenaire technologique de choix pour les entreprises mondiales, les gouvernements et les villes. Nous sommes donc ravis de faire partie d'EV36Zero avec Nissan et le conseil municipal de Sunderland. Dans ce cadre, Envision AESC investira 450 millions de Livres Sterling dans une nouvelle gigafactory à la pointe de la technologie à faible émission de carbone à Sunderland, créant 700 nouveaux emplois. ,

"Cet engagement s'appuie sur notre partenariat à long terme avec Nissan pour réaliser notre ambition mondiale de délivrer des batteries haute performance à longue autonomie pour des véhicules électriques abordables et accessibles à des millions d'automobilistes supplémentaires.

"La croissance de la demande pourrait entraîner des investissements futurs allant jusqu'à 1,8 milliard de Livres Sterling, une capacité supplémentaire de 25 GWh et 4 500 emplois d'ici 2030. Cela placera le Nord-Est au cœur d'un nouveau hub EV au Royaume-Uni, collaborant à la R&D sur l'ensemble du cycle de vie de la batterie , du stockage à la seconde vie, en passant par la recharge intelligente V2G et le recyclage en boucle fermée”.

Véhicules zéro émission et fabrication zéro émission

Dans le cadre de cet écosystème, le conseil municipal de Sunderland travaille sur un projet qui vise à fournir un « micro-réseau » d'électricité 100 % renouvelable permettant d'économiser 55 000 tonnes de carbone par an.

En plus des parcs éoliens et solaires Nissan existants, le projet prévoit l'implantation de jusqu'à dix nouveaux parcs solaires, avec une production prévue de 132 MW. Ces pars seront connectés directement au réseau britannique d'énergie renouvelable, permettant l'approvisionnement de Nissan et des entreprises automobiles situées dans l'International Advanced Manufacturing Park (IAMP) adjacent. Le projet sera développé en étroite collaboration avec de potentiels acteurs du secteur privé spécialisés dans « l'investissement vert ».

Unique en son genre, ce projet est estimé à un investissement de 80 millions de Livres Sterling. Il comprend également un système de stockage de batteries de 1 MW donnant une seconde vie à des batteries d'occasion provenant de véhicules électriques Nissan. Celui-ci permettra de stocker l'énergie électrique excédentaire générée pendant la journée afin de l'utiliser à un autre moment, aidant ainsi à équilibrer la fourniture au réseau. Des projets d'infrastructure supplémentaires permettant la création du nouveau hub des véhicules électriques portent l'investissement initial total au-dessus de 1 milliard de Livres Sterling.

Graeme Miller, Council Leader de la ville de Sunderland, a déclaré :

« Sunderland est une ville ambitieuse, et l'annonce d'aujourd'hui change la donne pour nous, pour la région et pour « l'entreprise UK ». C'est l'aboutissement de plusieurs mois de travail en partenariat avec Nissan, Envision AESC et le gouvernement britannique pour mener à bien ce projet de transformation.

Nous sommes fiers d'agir en tant que facilitateur clé, en travaillant à sécuriser un projet d'infrastructure de 80 millions de Livres Sterling qui pourrait être le premier du genre au Royaume-Uni, réunissant la production, la consommation et le stockage d'énergie via un micro-réseau dédié.

Nous nous sommes engagés à faire de Sunderland une ville neutre en carbone d'ici 2040 et l'électrification est un élément clé de cette vision. L'annonce d'aujourd'hui place Sunderland au centre de la production de véhicules électriques en Europe. Cela confirme la conviction inébranlable de ce conseil dans la capacité de la ville à conduire la révolution électrique, en travaillant en partenariat avec le secteur privé et le gouvernement pour mener à bien des projets d'importance nationale, créer des emplois et de la prospérité pour nos citoyens et nos entreprises, et fournir des voitures plus propres et plus écologiques. »

Nissan au Royaume-Uni

Nissan a commencé la production à Sunderland en juillet 1986, il y a 35 ans ce mois-ci. Depuis lors, cette implantation est devenue la plus grande usine de l'histoire de l'industrie automobile britannique, générant 46 000 emplois au Royaume-Uni.

Sont également basés au Royaume-Uni, le Nissan European Design Centre, situé à Paddington, à Londres, et le R&D Centre de Cranfield, dans le Bedfordshire. Ils dessinent et conçoivent des véhicules Nissan pour les clients de toute la région et d'au-delà.

L'usine de Sunderland produit actuellement les Nissan QASHQAI, JUKE et LEAF, dont la plupart (70 %) sont exportés vers l'Europe continentale, 20 % sont vendus au Royaume-Uni et 10 % destinés à d'autres marchés dans le monde, de l'Amérique du Sud à Australie, et des pays nordiques à l'Afrique du Sud.

Le nouveau projet de développement Nissan EV36Zero de 1 milliard de Livres Sterling annonce la prochaine phase du plan d'électrification de Nissan et de ses opérations au Royaume-Uni.

Pour plus d'informations sur les produits, les services et l'engagement de Nissan en faveur de la mobilité durable, rendez-vous sur nissan-global.com. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook, Instagram, Twitter et LinkedIn et voir toutes nos dernières vidéos sur YouTube.


# # #

A propos d'Envision AESC
Envision AESC fait partie du groupe Envision, une entreprise mondiale de technologie verte avec quatre autres divisions intégrées. Nous exploitons le plus grand système de solutions énergétiques AIoT au monde via Envision Digital, des éoliennes intelligentes via Envision Energy, une technologie de batterie pionnière via notre équipe leader de Formule E EnvisionVirgin racing et la R&D sur les énergies renouvelables via un réseau mondial de centres d'innovation aux États-Unis, en Europe et en Asie.

Envision AESC est l'un des principaux producteurs mondiaux de batteries dont le siège est au Japon. Nos usines de batteries à faible émission de carbone au Japon, au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Chine emploient 2 500 personnes et ont produit des batteries pour plus de 600 000 véhicules électriques dans 44 pays au cours de la dernière décennie. Nous investissons massivement dans la technologie de nouvelle génération pour stimuler l'innovation et travaillons avec des partenaires stratégiques pour développer les capacités et le savoir-faire, une conception et une technologie de qualité afin d'offrir des performances de batterie, une sécurité et un coût exceptionnels à nos clients.

Nous sommes fiers du bilan de sécurité de nos batteries, qui atteignent continuellement zéro incident critique dans les nouvelles conceptions de produits et de processus. Avec la production, le stockage et l'utilisation d'énergie propre intelligente et numériquement intégrée dans nos usines de batteries, nous soutenons la transition mondiale vers des objectifs énergétiques nets zéro carbone.

publié par Nissan